logo

La contribution aux charges du mariage

La loi oblige les époux à contribuer aux charges du mariage à proportion de leurs facultés respectives.

Cette contribution peut également se faire en nature : ainsi, le fait de s’occuper des enfants ou de la maison ou même encore de participer bénévolement à l’activité professionnelle de son conjoint.

Cette contribution supposée se faire spontanément en nature se transforme en obligation financière en cas de séparation des époux.

Dans cette hypothèse une demande en contribution aux charges du mariage peut être faite auprès du Juge aux affaires familiales en dehors de toute procédure de divorce et au plus tard jusqu’à l’audience de conciliation.